Union latine

Catégories

Publicité

Ateliers

Graveurs

Suisse 148 produits

Suisse
En 1848, après la guerre du Sonderbund, la nouvelle constitution, qui fondait la Confédération suisse, attribuait au seul État fédéral, la responsabilité de la frappe des monnaies. Les premières pièces en franc suisse ont été frappées à partir du 7 mai 1850, date de la loi fédérale.
Cette loi instaura en Suisse l'étalon argent et désigna le "franc" comme unité monétaire, remplaçant toutes les différentes monnaies cantonales alors en circulation. Sa valeur initiale était de parité avec le franc français (franc germinal).

Les premières monnaies furent frappées à Paris, Bruxelles et Strasbourg, le temps que l'ancien atelier monétaire cantonal bernois, devenu le seul atelier monétaire suisse, soit opérationnel.
Les premières frappes de 1850 et 1851 ne suffirent pas à couvrir les besoins monétaires courants, et le Conseil fédéral dut se résoudre en 1852 à autoriser la circulation sur le territoire suisse des pièces de monnaies françaises, belges et des États italiens. Les premières pièces produites par l'atelier de Berne en sortent en 1857.

Le 23 décembre 1865 la suisse ratifie le traité de la convention de paris, dite de l’union latine.

En 1870, la guerre franco-allemande provoque une pénurie numéraire d’autant plus forte, que la suisse, n’a pas encore frappé de monnaie depuis la ratification du traité.
Des monnaies étrangères seront à nouveau acceptées jusqu’en 1874, date du début de la production suisse de pièces d’argent.
Les pièces d’or seront frappées à partir de 1884 sous injonction de la France.

Le 1er janvier 1925 la suisse quitte l’union latine, seul les Pièces suisse sont autorisées.

Panier  

(vide)

Informations

Nouveaux produits

Pas de nouveau produit pour le moment